mercredi 5 décembre 2012

Le faux plafond

Le plafond du salon était recouvert de dalles de polystyrène, il a quelques défauts, et il n’est au même niveau partout, sans parler des trous du aux cloisons tombées.

Typiquement, j’aurais bien repassé un petit coup d’enduit avant de repeindre. Mais c’est tout de même relativement pourri, et je sais que cela ne pas être évident, que cela va demander beaucoup de travail, pour un résultat pas forcément à la hauteur.

J’ai donc étudié toutes les possibilités qui s’offraient à moi :
  • L’enduit : j’ai déjà dit ce que j’en pensais
  • Le faux plafond en placo : cela fait un coût supplémentaire, et il y a quand même du travail
  • Remettre des dalles de polystyrène : je trouve ça cheap à souhait…
  • Faire un faux plafond avec une toile tendue : cher et j’ai déjà un plafond pas très haut, sans parler du pilier en plein milieu. Cette technique est certainement très bien dans une pièce aux murs parallèles, ce qui n’est pas mon cas.

Donc aucune solution miracle. Par défaut, ma préférence va tout de même au faux plafond de placo. Ce n’est pas compliqué, le surcoût ne l’est pas tant que ça, et le petit espace de vide me permettra de passer des gaines…

J’ai donc acheté des cavaliers Stil F530 ainsi que des fourrures Stil F530. En magasin on m’aurait dit d’acheter encore 50 trucs, je pense notamment à des suspentes articulées qui permettent d’ajuster la hauteur, ou l’angle de pose (utile en sous-pente). Bref, dans mon cas, je me suis débrouillé sans, sachant aussi que ce n’est pas forcément donné ces petits trucs…

Cavalier Stil F530




J’ai commencé par fixer au plafond les cavaliers, j’ai pour cela utilisé des chevilles à frapper, très pratique ces petits trucs ! Suffit de percer un trou, mettre la cheville, et ensuite enfoncer un mixte de clou et de vis dans la cheville grâce à un marteau, et le tour est joué. Pas besoin de visser…

Cheville à frapper


Une fois les cavaliers au plafond, il suffit d’y clipser les fourrures, un jeu d’enfant !


Et voici le résultat final (avant tirage de gaines et pose de placo bien évidemment) :


EDIT : Je vous conseille de lire attentivement ce message avant de copier ce qui est dit dans celui-ci !


Vous pensez ne pas être capable de réaliser cette opération vous-même ?
Faites appel à un artisan en demandant des devis gratuits et sans engagements en seulement 5 minutes !

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    tout d'abord merci de faire partager votre expérience.

    J'envisage de poser un faux plafond en utilisant votre méthode (fixation des cavaliers directement au plafond, sans tiges filetées)je me pose la question de la longueur maximale des fourrures, en effet par endroits j'ai une longueur de plus de 7m, pensez-vous que cela puisse fonctionner ?
    Je vois que votre article date de 2012, votre plafond a-t-il bien tenu malgré l'absence de cornière en périphérie ?

    Une bricoleuse en herbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      les fourrures mesures 3m, donc sur 7m vous devrez en aligner plusieurs, ce qui n'est absolument pas gênant. Concernant les fixation, j'en ai utilisé 3 par fourrure, une à chaque extrémité, plus une au milieu. On peut en mettre plus, moins non... Rassurez-vous, le plafond est toujours en place :) Je vous laisse regarder le dernier article, avec les photos sur la peinture. Si votre plafond est identique au miens (brique), je vous conseille très fortement les chevilles métalliques à expansion pour fixer vos cavaliers !
      Bon courage :)

      Supprimer
    2. Quelle réactivité ! Merci beaucoup, le plafond est en béton plein donc les chevilles à frapper devraient aller.

      Supprimer