lundi 28 janvier 2013

Isolation du grenier par le sol

Pendant les vacances de noël, je me suis occupé de l'isolation du grenier par le sol, ou disons plus de l'isolation du dernier étage par le plafond.

Le grenier, anciennement...


 A vrai dire, c'est une des dernières choses que je voulais faire au niveau travaux. Je me disais que je pourrais toujours le faire en dernier, ça n'empêchait pas d'habiter dans la maison. Mais en fait, il fallait mettre la VMC dans le grenier, entre autre, donc il fallait au moins une partie "propre", finie, qui ne m'aurait pas obligée à retoucher à la VMC. Et quitte à commencer, je me suis dit que ça serait pas bête de tout faire en même temps...

Jusqu'à présent, dans le sol, il y avait une épaisseur de 50 mm de laine de verre, qui ressemblait plus à du 20 mm aux dernières nouvelles. Et par dessus, en guise de sol, il y avait des planches, non fixées, par forcément de la même taille et de la même épaisseur.


Ancienne laine de verre toute souillée


Le projet, changer cette isolation médiocre par de la laine de verre de 200 mm d'épaisseur (taille maximale possible), et mettre par dessus des dalles de plancher en agglo.

La première étape a consisté à nettoyer tout le grenier, à savoir enlever le sol, puis l'isolation, et finir par un nettoyage pour repartir sur de bonnes bases. Et bien quand je vois la merde que ça a été, je suis bien content de ne pas avoir attendu d'avoir une maison toute belle, parce que c'était vraiment vraiment crade !

Sol propre, sans plancher ni isolation, avec la trappe en premier plan

Là on voit bien le plafond du second fait de briques.


Une fois un bon coup d'aspirateur passé, j'ai commencé à installer la laine de verre (chose très très agréable à faire).

Laine de verre de 200 mm d'épaisseur,
je n'ai pas mis plus car il n'y avait pas la place :)

Ça se rempli !

 Enfin, j'ai mis les dalles de plancher.

Une bonne moitié de faite, à droite la trappe pour accéder au grenier.


Sur les photos on voit bien que le sol n'est pas droit. Et il le restera ! Ce n'est que le grenier, j'ai pas vraiment envie de régler ce problème...

Et voici le grenier terminé.

(heu ben non en fait, je n'ai pas encore la photo !)

Il reste quand même quelques broutilles de finition à faire, mais le gros du travail est fait.


Vous pensez ne pas être capable de réaliser cette opération d'isolation vous-même ?
Faites appel à un artisan en demandant des devis gratuits et sans engagements en seulement 5 minutes !

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    Votre article est très intéressant et instructif ! Je vais réaliser exactement ce type de chantier (enlèvement d'une vieille laine de verre, pose d'un plancher avec laine de roche sur une dalle béton).
    J'ai vu que vous utilisez une poutre au centre qui fait la longueur du grenier. Est-elle fait d'une seule pièce ? Comment l'avez-vous transportée jusqu'au grenier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      j'ai utilisé les poutres déjà présentes. Je me suis juste contenté d'enlever l'ancienne laine, de mettre la nouvelle, mais j'ai changé le plancher.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      quand vous dites "j'ai changé le plancher", vous voulez parler des briques ?
      Il y a une nette différence d'apparence des solives entre les photos "avant" "et après", est-ce elles que vous avez changées ou les avez vous nettoyées ? Dans ce second cas, avec quoi pour les avoir à ce point récupérées ? Enfin peut-être avez-vous trouvé des trous dans les briques de votre plancher (c'est mon cas..), avec quel produit les boucher (ciment ?)
      Merci,
      Cyril

      Supprimer
    3. Bonjour,
      les photos n'ont pas été prises avec le même appareil, ni même avec le même éclairage, c'est ce qui explique "en partie" la différence. Pour le reste, c'est juste avec la couche de poussière en moins :)
      Quand je parle du plancher, je parle du sol du grenier, de celui sur lequel je marche. J'ai donc enlevé les planches de bois que j'ai remplacées par des dalles d'agglo.
      Les briques correspondent au plafond de l'étage inférieur, briques que j'ai laissées en place, avec ou sans trous dans le plafond, car dessous il y aura un faux plafond en placo. A votre place je boucherais les trous avec du plâtre, pas avec du ciment.
      Cordialement

      Supprimer