lundi 10 juin 2013

Ragréage du salon

Après avoir coulé le béton, il faut boucher les trous restant avec du ragréage, mais également faire un sol bien lisse sur la béton.

J’ai commencé par appliquer une couche de primaire afin de faciliter l'accroche du ragréage sur le béton et le carrelage.

J'ai utilisé 3 ragréages différents. Un premier, fibré, permettant une épaisseur maximale de 2 cm, que j'ai appliqué pour boucher les trous restants. Comme celui-ci est très cher (environ 35 € le sac de 25 Kg), je l'ai utilisé avec parcimonie.

Première couche avec le ragréage fibré,
pour arriver à peu près au niveau du béton

Le lendemain, une fois sec

Prêt à accueillir la seconde couche pour finir de niveler


Ensuite, j'ai utilisé un ragréage moins cher, permettant une épaisseur maximale de 1 cm, que j'ai appliqué sur la totalité de la surface, hormis sur le béton.

On en profite pour changer de couleur


Encore un petit seau pour faire la jonction


Et enfin, juste pour la finition, et faciliter la pose du carrelage, j'ai appliqué une couche de ragréage sur le béton, pour que la surface soit entièrement lisse.

L'échelle sert de pont pour pouvoir quitter la maison


Vous pensez ne pas être capable de réaliser cette opération vous-même ?
Faites appel à un artisan en demandant des devis gratuits et sans engagements en seulement 5 minutes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire