vendredi 19 octobre 2012

La maçonnerie

Suite à la destruction du mur, il a fallu se mettre à la maçonnerie pour reconstruire le pilier jouxtant la porte d’entrée, pilier que je n’aurais pas du détruire finalement (erreur de débutant).

Je tiens à avertir les maçons de ne pas lire ce message sans quoi vous risquez une attaque cardiaque foudroyante ! En effet, pour une première, j’ai vraiment fait ça à l’arrache, mais ça a au moins eu le mérite de me former un peu…



Le souci, c’est d’avoir voulu faire à l’économie. J’ai fait le coffrage avec ce que j’ai trouvé, et il faut bien dire que c’était loin d’être suffisant. Planches pas à la bonne taille, bois trop souple, pas de serre-joints, etc.



Bon j’ai quand même fait quelques trucs bien, j’ai pensé à l’armature du béton, faite de tiges (appelés Fers) en métal rouillé (achetées en grande surface de bricolage).


Et comme mes planches n’étaient pas grandes, il a fallu couler le pilier en plusieurs fois…


Notez bien que je n’ai pas forcé sur la finition, comme je vais l’habiller de placo, j’ai fait le strict minimum… Ne vous inquiétez pas, dans un prochain billet vous verrez que je m’y suis bien mieux pris la fois d’après !


Vous pensez ne pas être capable de réaliser cette opération de maçonnerie vous-même ?
Faites appel à un artisan en demandant des devis gratuits et sans engagements en seulement 5 minutes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire